Les étapes de fabrication

La conception

La première étape de fabrication – et la plus longue – est bien sûr la conception… Il faut dessiner chaque pièce qui constituera l’objet final. Les dessins sont généralement réalisés d’abord dans un logiciel de cartographie, puis sont retravaillés et complétés dans un logiciel de dessin vectoriel. J’utilise ensuite les découpeuses laser de la FabLab toulousaine Artilect pour tester mes fichiers de découpe et gravure et pour mettre au point un prototype parfait. Je fais régulièrement plusieurs aller/retour entre mon ordinateur et la fablab avant d’être satisfaire de l’objet créé !

fichier pour la découpe et gravure laser
fichier pour la découpe et gravure laser
planche peuplier découpée au laser
planche peuplier découpée au laser
test assemblage lampe
test d’assemblage pour une lampe de chevet

La production de petites séries

Lorsque le fichier de découpe et gravure est prêt, je l’envoie à un prestataire en découpe laser – ceci afin de ne pas accaparer pour ma production les machines de la FabLab ! Je reçois quelques jours après les pièces détachées de mes objets, qu’il ne me reste plus qu’à poncer, teinter, cirer, assembler et coller… C’est tellement plus vite dit que fait !

Chaque objet est fait à la main, dans une matière issue directement du vivant : le bois. Cela implique que chaque pièce est unique, présentant ici et là quelques petites imperfections qui font le charme des objets faits-main.

pièces détachées de la carte de Bonne
pièces détachées reçues
assemblage de la carte de Bonne
assemblage de la carte de Bonne
carte en forme de coeur
carte de Bonne finie !

Zoom sur la cartographie

Deux sources principales de données sont utilisées :

  • NaturalEarth : les contours terrestres et les méridiens/parallèles proviennent de ce lot de données libre.
  • ETOPO1 : le relief sous marin et terrestre de mes cartographies est issu de ce modèle numérique de terrain.

Les projections cartographiques

Une cartographie est une représentation de la réalité de terrain. La Terre est approximativement assimilée à une boule alors qu’une carte est par définition plane. Pour représenter la Terre à plat, on utilise une projection cartographique. Il existe de très nombreuses projections différentes, centrées sur différentes parties du globe, qui respectent soit les distances soit les surfaces réelles et qui donnent à la représentation de la Terre différentes formes.

projection mondiale de Bonne
projection mondiale de Bonne
projection mondiale de Mollweide
projection mondiale de Mollweide
projection mondiale pseudo-Mercator
projection mondiale pseudo-Mercator

La généralisation des données cartographiques

Par ailleurs, lors de la fabrication d’une carte, il est nécessaire de “simplifier” la réalité de terrain par un processus cartographique appelé généralisation. En effet, le tracé des côtes est infiniment complexe et toute représentation de ce linéaire implique de le modifier – plus ou moins fortement suivant l’échelle choisie.

extrait des contours terrestres de la base de données NaturalEarth
extrait des contours terrestres de la base de données NaturalEarth
suppression des petites îles et simplification des contours
suppression des petites îles et simplification des contours